Notes from Coline

Notes from Coline

Le talent des autres

Je suis admirative du talent des autres. Je l'ai toujours été.


Face aux auteurs évidemment. Réussir à écrire 300 pages racontant une histoire qui, tout d'abord, tient debout mais qui plus est, surprend, émeut, choque, fait rire...

Je trouve cela incroyable.

En vérité, chaque talent artistique m'impressionne. L'accord de notes de musique, la superposition de couleurs sur une tableau, le détail d'une sculpture...

 

J'entends par talent une certaine pré-disposition dans un domaine (voire plusieurs pour les chanceux) que les personnes ont su TRAVAILLER pour atteindre une forme ou une autre de réalisation, capable d'arrêter le regard et la pensée d'autrui.

 

Il est possible que nous ayons tous un certain talent, mais que nous soyons nombreux à nous ignorer. Il suffit parfois d'écouter cette petite voix qui nous dit que l'on tenterai bien, parce que l'on aime bien... Mais écoutons là cette petite voix! Lançons nous! Mieux encore, écoutez la voix de ceux qui vous connaissent tant et qui vous disent que vous avez du talent.
Non, ils n'exagèrent pas! Vous êtes modestes.

Essayez, retentez, améliorez, transformez...

Il y a ceux qui jugeront et critiqueront, mais il y aura surtout ceux qui, grâce à vous, se nourriront. Parce que le talent des autres est une source d'émotions, d'inspirations et certainement d'espoirs, purs. Devenez mes autres. Ceux qui me donneront le sentiment d'être mes yeux, mes oreilles, mon toucher. Qui me feront découvrir la vie sous un angle que je n'aurais jamais imaginé. Je crois que finalement, c'est cela. Le talent des autres nous permet de voir la vie différemment, dans ce monde qui va si vite, l'arrêter, l'analyser, le décortiquer, le temps d'une oeuvre, d'un détail. 

 

D'ici là, je vous laisse avec le talent d'artistes locaux découverts ce weekend et je vous invite, vous pousse, (vous oblige?), à aller voir leurs sites pour entrer en immersion dans leur univers.

 

 

 

géraldine cornière 1.JPG géraldine cornière 2.JPG    géraldine cornière 3.JPG

 

 

C'est dans un monde doux, humoristique, naïf et optimiste, que Géraldine Cornière m'a fait chavirer. Un véritable coup de coeur.

 

Philippe Drix, lui, m'a fait découvrir la photographie plasticienne. Ce qui m'a le plus marqué dans ses oeuvres sublimes c'est à quel point elles capturaient la lumière.

 

 philippe drix 1.jpg   philippe drix 2.jpg

 

 

Enfin, Bernard Guérin se définit comme "passeur d'émotions". Je crois qu'il ne s'est pas trompé.


bernardguérin1.jpg

 

A très vite!
Coline Nelson.

 



17/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres